Bienvenue à Altura survivez, ou mourrez. Forum autorisant le H/Y/Y, interdit au moins de 18 ans
 

Mauvaise Chasse Et Bonne Rencontre [PV Elricka ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Boulevard principal
avatar

Feuille de personnage
Maître/Hybride de:
Métier: Chasseur
Armes:
Le Chasseur D’Émeraude
Le Chasseur D’Émeraude
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 18
Date d'inscription : 17/05/2017
Age : 23
MessageSujet: Mauvaise Chasse Et Bonne Rencontre [PV Elricka ] Jeu 18 Mai - 13:45
Mauvaise Chasse Et Bonne Rencontre
 Elricka & Reidar Leroy


La chasse, c'est quelque chose. C'est sportif, dangereux et surtout pas donné à tout le monde de pouvoir faire ça. On est plusieurs chasseurs, je nous considère plus comme des chasseurs de primes, ni plus ni moins. Du moins pour ma part, c'est beaucoup plus vrai que pour les autres. J'ai pris des commandes des deux camps, de mon État et parfois même de l'Insurrection, je n'ai pas vraiment à me justifier, moi comme je dis, y'a pas d'argent sale, y'a que des idées dégueulasses. Je suis allé dans des lieux abandonnés et des lieux à l'extérieure de la ville, sans aller trop loin, pour ne pas risquer de disparaître, tomber avec la mort c'est pas ma tasse de thé. Je fini par m'appuyer contre un mur délabré, retirant mon chapeau, regardant le soleil qui ne tape pas plus que ça et qui est accompagné du vent. Je ferme les yeux et profite de la brise... puis j'entends du bruit, je rouvre un de mes yeux et scrute les environs, j'entends des petit bruit ça et là. Je rabaisse mon fusil que j'ai en joue. Rien pour aujourd'hui, pas un chat, rien du tout, même pas un inconscient quelconque... ma déception... j'en ai pas, je n'ai pas envie de m'empoisonner l'esprit avec ça. Je reprend la route pour le retour, je ne tirerai rien aujourd'hui, puis ce n'est même pas comme-ci je cherchais... c'est attristant quand même, ne pas avoir envie de faire son boulot aujourd'hui. Je suis bientôt dans le centre-ville, mais j'ai tout le temps d'admirer la décadence de mon espèce. Avarice, la Luxure et la violence, ils les transpirent tous, ces vices infectent qui nous as corrompus depuis le début. J'ai l'impression qu'ils ont oubliés l'histoire de notre espèces et surtout que ce qu'ils frappent, tuent, violent et abusent sont des créatures vivantes tout comme nous. Prendre partie ? Hors de question, je ne suis pas assez stupide pour ça, je pioche des deux côtés, on pourrais me traiter de lâche et à ceux là, je leurs donnent le même rendez-vous qu'à ceux qui ont critiqués mes cheveux.

J'observe les hybrides autour de moi, collier obligatoire, marque d'une domination malsaine et contre productive si vous voulez mon avis, mais allez critiquer ça en place publique, je vous promet que vous ne verrez jamais assassina plus rapide de votre vie. C'est une expérience à tenter ceci dis. L'Insurrection qui ce dis vouloir libérer les hybrides, ne sont pas mieux que notre État, le meurtre par le meurtre, c'est comme lutter contre le feu par le feu. Mais quel choix leurs à ton laissés ? Je ne comprend pas bien notre société et je cherche pas à la comprendre, je ne suis qu'un chasseur après tout. Certains nous adorent parmi les humains, d'autres moins, par contre je ne connais pas un ou une hybride qui nous supportent, pour eux nous sommes l'une des raisons principal de leurs assouvissement à l'être humain. Je peux pas leurs en vouloir, après tout c'est notre fonction principal, chasse, capture, revente, je suis un maillon de la chaîne, je ne peux le nier. Mais bon, j'avoue que j'en ai rien à foutre, pour parler cruement. Je repense cinq secondes à mes parents et à Amélia,, trois secondes sont des flashs blanc à bruit sourd, le dernier un coup derrière la tête. Je soupire et sors ma pièce pour jongler tranquillement avec.

Le Centre-Ville est bondé, noir de monde. Je me perd un peu dans la foule essayant tant bien que mal d'éviter de rentrer dans qui que ce sois, y compris les hybrides, ils en prennent assez dans la gueule pour qu'en plus un chasseur leurs fassent une quelconque peur. Je sors enfin un peu de la masse et vérifie que j'ai encore tout sur moi, armes, chapeau, gants et d'autres. Je respire, tout est bon et à sa place, je reprend mon chemin et rentre dans quelqu'un, plutôt léger, car je n'ai pas bouger, mais la personne elle viens de tomber... fais chier, je suis pas la moitié d'un con moi, j'évite soigneusement tout le monde et une seconde d'inattention à suffit à produire l'accident. Mais je ne me démonte pas et tant ma main vers elle. « Veuillez m'excusez, je ne vous avez pas vu dans cette foule. Vous allez bien ? » je lui esquisse toujours ce sourire que je n'arrive plus à effacer désormais.  


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Maître/Hybride de: /
Métier: /
Armes:
Insurrection
Insurrection
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 83
Date d'inscription : 30/04/2017
Localisation : Au QG
MessageSujet: Re: Mauvaise Chasse Et Bonne Rencontre [PV Elricka ] Jeu 18 Mai - 20:55




Mauvaise chasse et bonne rencontre
★ Avec Reidar Leroy




Les journées de la furette se ressemblaient toutes et elle s’ennuyait beaucoup, elle se prépara à sortir et à décider d’aller faire un tour en ville en espérant ne pas retomber sur l’humain à lunettes de la dernière fois. Elle avait envie de le mordre et c’était peut dire, elle ne l’aimait pas, à vrai dire, elle n’aimait aucun humain. Jamais un humain ne s’était montré gentil envers elle, depuis sa naissance, on avait sans cesse de lui répéter qu’elle se devait des servit et que c’est pour cela qu’elle était née. Et dans un sens, c’est vrai qu’ils l’avaient né pour cela, mais la furette n’avait jamais cessé de vouloir être libre, c’est aussi pour cela qu’elle n’avait pas gardé le collier, même qu’il soit désactivé, elle ne le voulait pas. Pour elle garder le collier était synonyme d’avoir peur de mourir s’ils venaient à se faire prendre, mais elle préférait mourir libre plutôt que de portée un instant de plus cette chose autour de son cou. Elle s’habilla avec un débardeur noir, enfila une minijupe bleue, elle enroula, sa queue autour de sa taille enfila son gilet ample noir à capuche par-dessus. Elle mit des chaussettes et enfila ses baskets, elle approcha de la coiffeuse et prit son cache-œil qu’elle mit sur son œil gauche, elle ébouriffa ses cheveux, ce qui cacha ses oreilles de furette, mais mit sa capuche tout de même, il ne fallait pas tenter le diable.

Une fois que ce fut fait, elle sortit du QG mettant les mains dans les poches de son gilet et se promène tranquillement jusqu’à la ville. Elle passait inaperçue parmi les humains et elle en était contente. Les berné ainsi montrait leur stupidité à ne pas faire plus attention à ce qui les entourait. Elle les regardait tous et les trouvait tous si imbus d’eux-mêmes, pour la furette, ils se valent tous, non elle ne les aimait vraiment pas. Elle continuait de marché restant le plus à l’écart possible de la foule, elle n’aimait pas être bousculée, ni être comprimé dans une foule. Elle marchait tranquillement, regardant plus ses pieds que devant elle, elle essayait de garder son calme. Elle ne vit donc pas la personne arrivée devant elle et la percuter, autant la personne qui la percuta ne bougea pas d'un millimètre autant la furette finit les fesses par terre. Elle grimaça et regarda la personne responsable de sa chute, elle le vit lui tendre la main pour l’aider à se relever en s’excusant. Elle ignora sa main et se releva toute seule et frotta ses fesses, pour enlever la saleté. Elle regarda l’humain et le détailla de son œil bleue, il s’était excusé, elle devait se montrer polie et non agressive, sinon, elle risquait de griller sa couverture. Elle détourna le regard d’un air blasé et lui répondit sans une once d’émotion dans la voix, il ne valait mieux pas qu’elle en mette, sinon elle risquait d’être plus qu’agressive.

- Ce n'est rien… Je ne regardais pas ou j’allais, c’est aussi ma faute. Je vais bien ne vous en fait pas.

Elle tourna ensuite son regard vers lui, sa capuche étant restée sur la tête, elle le détailla encore, elle remarqua une touffe verte sortir de sous son chapeau et cela intrigua la jeune fille, elle se demandait s’il avait vraiment les cheveux verts. Elle remarqua aussi ses yeux d’un vert émeraude, mais ce qui la perturba un peu, c’est le sourire qui restait figé sur son visage.

- Vous en revanche, je suis sûr de ne pas vous avoir fait mal, vous n’avez pas bougé de votre place. Désolé tout de même pour vous avoir percuté, je ferai plus attention la prochaine fois.

Elle lui tournait déjà le dos pour s’éloigner, elle n’allait pas rester devant un humain, s’il venait à voir ce qu’elle était, elle risquait la mort et elle voulait vivre encore longtemps. Elle remit ses mains dans ses poches et commença à marcher doucement, elle s’attendait que l’humain passe son chemin et ne ferait plus attention à elle, elle passait assez bien inaperçue d’habitude et les gens ne se souvenaient pas d’elle.


To be continued ...


© Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Maître/Hybride de:
Métier: Chasseur
Armes:
Le Chasseur D’Émeraude
Le Chasseur D’Émeraude
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 18
Date d'inscription : 17/05/2017
Age : 23
MessageSujet: Re: Mauvaise Chasse Et Bonne Rencontre [PV Elricka ] Jeu 15 Juin - 23:27
Mauvaise Chasse Et Bonne Rencontre
 Elricka & Reidar Leroy


Décidément, je commence à perdre la main avec les gens. Je ne sais pas si c'est moi ou si c'est les autres, c'est à voir mais j'ai pas vraiment envie de résoudre le mystère. Pourquoi ? Serait une excellente question, de plus je serais capable d'y répondre. Imaginez vous, dans un monde que vous ne semblez pas comprendre et qui ne vous comprend pas. Si vous êtes le problème, vous ne pourrez vivre dans ce monde, car il ne vous convient pas et si c'est les gens le problème, c'est qu'ici rien ne vaux le coup d'être vécu. Je regarde la petite dame qui ne semble pas vraiment apprécier ma rencontre avec elle. Comment je pourrais lui en vouloir, je n'en suis moi même, pas spécialement heureux, surtout de la manière dont cela c'est déroulé. D'autant plus, que son contact avec moi était un peu violent, je n'ai rien senti de notre interaction physique, c'est le néant et je suis incapable de dire si ça à était plus ou moins violent. Elle refuse même de prendre ma main... Ah... même quand on est polie on envoie ce faire promener. Après ça ne m'étonne même pas, les gens sont d'une connerie sans borne, que je ne serais vraiment définir où ce trouvais la limite à la base.

Je lève les yeux tandis qu'elle s'écarte de moi, me faisant remarquer au préalable que je n'avais pas bougé pour ma part... En même temps, son poids n'est certainement pas le mien et ni la force par ailleurs. J'en serais resté là, mais le ciel devient très vite gris et des gouttelettes commencèrent à tomber... La pluie, c'est splendide, c'est certainement l'une des dernières choses naturelle dans ce monde qui n'as pas était corrompus, la météo et la nature sauvage. J'aime énormément ça. Je lève doucement la tête, pour en laisser une ou deux me frapper le visage et couler sur ce dernier, qui n'as pas ressenti une larme depuis si longtemps maintenant, si bien que je crois que mes sentiments sont certainement mort. Je repose mon visage sur la capuche et décide de la suivre et de la rattraper. Je tapote l'épaule et attend qu'elle ce retourne pour finalement lui proposer de venir avec moi.

Mais comment faire ? J'ai oublié tout ça. Comment inviter quelqu'un à venir boire un coup, pas par sympathie, ni par amour, seulement pour ne pas ce retrouver seul chez soi après une journée d'un échec plus que certain. Je la regarde un instant un peu pommé. Dans ma tête défile tout un tas de phrase plus idiote les unes que les autres, j'en reviens même à hésiter à l'inviter et à simplement faire demi-tour et à ignorer ce que je comptais faire. Mais je pense que je devrais l'inviter, allez boire me fera du bien, puis qui sais, à elle aussi d'ailleurs.

« Veuillez encore m'excuser, j'aimerai vous inviter à vous mettre à l’abri et aussi à vous payer à boire, histoire de me faire pardonner pour tout à l'heure » et ce sourire qui ne me quitte pas, parfois je l'aime autant que je le déteste. Je n'entend pas bien sa réponse, car un éclair me brouille sa réponse et la pluie ce fait un peu plus intense. Si bien que la prend contre moi, sous mon grand manteau pour la protéger de la pluie et de l'emmener dans le bar le plus proche et une fois à l'intérieure, je me dirige à une table, sans vraiment plus faire attention à elle... Sans le vouloir, puis une fois devant cette dernière je pose mon chapeau sur la table mouillé et mon manteau pendu à la chaise, laissant découvrir mon style dandy. Je tire une chaise à moi et l'invite à venir s'asseoir, je n'ai plus cas attendre.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Mauvaise Chasse Et Bonne Rencontre [PV Elricka ]
Revenir en haut Aller en bas
Mauvaise Chasse Et Bonne Rencontre [PV Elricka ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Bonne ou mauvaise journée ? [ Bailey ]
» Bonne direction, mauvaise destination (Privé)
» Une bonne partie de chasse... [PV Coeur de Jais]
» VOICI UNE TRES BONNE OPPORTUNITE POUR MARC , MALICE ET JOEL COMME INVESTISSEURS
» Salaire minimum : Focus sur les vrais problèmes.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hybride Chemistry :: Boulevard principal-
Sauter vers: